ddp-et-icon|et-icon-mail-alt|

argml @ mosquee-lyon.org

ddp-et-icon|et-icon-mobile|

Quel est le rôle de l’électronarcose ?

L’électronarcose a pour objectif essentiel de tranquilliser la volaille et d’éviter tout stress préalable avant l’abattage. Elle permet de :

ddp-et-icon|et-icon-check|N

Réduire le stress de la volaille accrochée sur la chaine

ddp-et-icon|et-icon-check|N

Atténuer les mouvements violents de battements d’ailes à l’approche du poste de sacrifice, ce qui permet de réduire les risques de blessures des volailles (cassures d’ailes, hématomes, …), mais également les risques liés à la sécurité des sacrificateurs rituels en poste (retour du couteau au moment du sacrifice rituel et blessures éventuelles,…).

Lors d’un abattage conventionnel (non halal), l’électronarcose est utilisée avec des paramètres de réglage assez élevés, car elle précède un abattage mécanique (non manuel), et nécessite ainsi des volailles très étourdies.

Un protocole spécifique

Dans le cadre de l’abattage rituel supervisé par l’ARGML, un protocole d’insensibilisation de la volaille (avant son sacrifice rituel) est spécifiquement développé par ses soins, et demeure sous la responsabilité exclusive de ses contrôleurs rituels. Ce protocole développé et utilisé par l’ARGML garantit strictement que l’animal est bien vivant avant le sacrifice rituel (conformément aux principes islamiques) et par la même, permet à l’ARGML de s’engager sur la licéité religieuse des produits qu’elle certifie.

Téléchargez la procédure

Procédure de contrôle et de certification Halal ARGML en abattoir de volailles

Une validation religieuse

Une validation religieuse préalable de la possibilité de recourir à l’électronarcose si elle ne cause pas la mort des volailles par d’éminents savants musulmans interrogés à ce sujet :

  • avis du 16 Septembre 1999 du Sheikh Abou Bakar Jabar Al Djazaïri, prédicateur à la Masjid El Nabaoui de Médine ;
  • décision n°4 émise par l’Assemblée de Jurisprudence Islamique de la Ligue Islamique Mondiale lors de son 10ème congrès à la Mecque du 18 au 21 Octobre 1987 (24 au 28 Safar 1408).

Un sacrifice rituel à la main

Un sacrifice rituel à la main exercé par les sacrificateurs rituels habilités par la Grande Mosquée de Lyon.

Le travail des sacrificateurs rituels est contrôlé en permanence par nos contrôleurs rituels en poste

Une maitrise parfaite des paramètres

Une maîtrise parfaite par les contrôleurs de l’ensemble des paramètres de l’électronarcose (voltage, ampérage, fréquence). ils adaptent ces paramètres de façon considérable, afin de s’assurer que la volaille est bien vivante au moment du sacrifice rituel.

Remarque : lors du sacrifice, on ne peut constater l’effusion et l’écoulement correct du sang que sur une volaille égorgée vivante, grâce aux battements du cœur.

Contactez-nous pour mettre en place une production certifiée halal

ensemble

Nos services

Nous aidons les entreprises à se développer sur le marché halal

Le protocole spécifique de l’ARGML

ddp-et-icon|et-arrow-right|$

Nous avons mis en place un protocole strict permettant de garantir au consommateur musulman que les produits sont halal.

Une réévaluation permanente

Les paramètres utilisés sont en permanence réévalués (en fonction de l’espèce, du genre, de la taille, du poids moyen, de l’état de fatigue,…) et seuls les contrôleurs rituels, postés sur la chaîne, peuvent moduler leur intensité et ainsi et veiller à ce que toutes les volailles sorties du bac d’électronarcose soient bien vivantes avant le sacrifice rituel.

Contrôle avant sacrifice

Toute volaille morte ou suspectée morte est immédiatement retirée de la chaîne avant sacrifice rituel.

Vérification de la réversibilité

Des tests de réveil enregistrés sont réalisés tout au long de l’abattage rituel pour vérifier la réversibilité de la procédure d’électronarcose.

Une garantie pour le consommateur musulman

Tout est mis en œuvre pour garantir au consommateur musulman la licéité religieuse des produits certifiés par l’ARGML. Nous mettons un point d’honneur à contrôler scrupuleusement toutes les étapes d’élaboration des produits avant la certification finale par l’apposition du logo ARGML sur les produits.
Nous tenons à rappeler que l’ensemble de nos contrôleurs rituels, engagés à nos côtés, sont des musulmans pratiquants qui ont parfaitement conscience de la responsabilité qu’ils portent vis-à-vis de Dieu et des consommateurs musulmans. Ils exercent leur travail au quotidien dans le plus grand respect des principes islamiques, conscients du haut niveau de responsabilité de leur fonction.
"

Les engagements de l'ARGML

Références religieuses relatives
à l’abattage rituel des volailles

ddp-et-icon|et-arrow-right|$
Nous nous attachons à fournir aux consommateurs les références solides qui nous permettent d’orienter les actions et les choix de l’association
Traduction

Question posée par l’Association Rituelle de la Grande Mosquée de Lyon au Cheikh Abou Bakar Jabar El Djazaïri, Prédicateur à la Masjid El Nabaoui de Médine

Question de l’ARGML concernant l’abattage rituel de poulets
France, le 06 septembre 1999

Dans les abattoirs Français, avant d’égorger les poulets, ces derniers passent par un bassin d’eau électrifiée afin de les étourdir. Ce traitement ne cause la mort que d’un très petit nombre de poulets faibles ou souffrant de maladie.
Le contrôleur rituel de la Grande Mosquée de Lyon vérifie que les poulets sont toujours vivants lors de leur sortie du bassin. Si un poulet est mort, il est immédiatement isolé et mise de côté afin de ne pas subir l’immolation rituelle.
Quel est l’avis de la jurisprudence islamique quant à l’utilisation de ce type de procédé dans l’immolation rituelle selon le rite islamique ?

Réponse de Abou Bakar Jabar El Djazaïri, Prédicateur à la Masjid El Nabaoui de Médine
Le 16 Septembre 1999

Louange à Dieu,
Toute volaille sortant du bac d’eau électrifié bien vivante, voit son sacrifice rituel et sa consommation autorisée. Mais toute volaille sortant du bac d’eau électrifié morte ou cliniquement morte, ne peut être sacrifiée ni consommée, car elle fait parti des animaux morts qu’Allah à interdit la consommation.

Traduction

Question posée par l’Association Rituelle de la Grande Mosquée de Lyon à la Muslim World League

Secretariat General Makkah al-Mukarramah
Date : 23 Shaaban 1421

Objet : Réponse à une demande de Fatwa

A l’attention de Monsieur le Responsable de l’Association Rituelle de la Grande Mosquée de Lyon

Assalam Aleykoum,
En réponse à votre courrier daté du 28 Mars 2000 concernant le sacrifice de volaille.
J’ai l’honneur de vous envoyer une copie de la 4ème décision émise par l’Assemblée de Jurisprudence Islamique de la Ligue Islamique Mondiale dont la session s’est tenue à makkah durant le mois de Safar 1408.
Le Secrétaire de l’Assemblée de Jurisprudence Islamique Hamad Ben Hassan Aradadi

Décision N° 4
Concernant l’abattage rituel d’un animal suite à une électronarcose Louange à Allah l’Unique et paix et prière sur le dernier des prophètes notre maître Mohammad ainsi que sur sa noble famille et ses compagnons,
S’ensuit :
Le conseil de l’Assemblée de Jurisprudence (fiqh) islamique à la Ligue Islamique mondiale au cours de son 10ème congrès à La Mecque honorée entre le samedi 24 Safar 1408H/18 octobre 1987 et le mercredi 28 Safar 1408H/21 octobre 1987 a examiné le sujet suivant (abattage de l’animal destiné à l’alimentation et ayant subit une électronarcose : procédé provoquant l’étourdissement suite à la traversée du cerveau par un courant électrique)
Premièrement :
Si suite à l’opération d’électrocution, l’animal a été égorgé alors qu’il est encore vivant, ceci est considéré comme une immolation rituelle valable et donc sa viande est Hallal suivant la généralité du propos du d’Allah dans le verset : « Vous sont interdits les animaux morts, le sang, la chair du porc, tout ce qui a été tué sous l’invocation d’un autre nom que celui de Dieu, les animaux suffoqués, assommés, tués par quelque chute ou d’un coup de corne ; ceux qui ont été entamés par une bête féroce, à moins que vous ne les ayez purifiés par une saignée ».
Deuxièmement :
Si l’animal perd la vie suite à cette électrocution avant qu’il soit immolé alors il est considéré comme une bête mort dont il est interdit de manger la viande « Vous sont interdits les animaux morts… ».
Troisièmement :
Le fait d’électrocuter l’animal – à tension élevée – est une torture pour ce dernier avant de l’immoler. L’islam interdit ce type de supplice et enjoint à la pitié et à la miséricorde. Il a été rapporté du prophète –paix et salut sur luiqu’il a dit : « Dieu a prescrit la bienfaisance en toute chose. Lorsque donc vous tuez, faites-le de la meilleure façon ; et lorsque vous égorgez (un animal), faites-le de la meilleure façon. Aiguisez votre lame et épargnez la souffrance à l’animal. » Rapporté par Muslim
Quatrièmement :
Si l’électronarcose -à tension réduite- est de telle sorte à ne pas torturer l’animal. Et qu’il y ait dans cette opération des objectifs tels qu’atténuer les douleurs lors de l’égorgement et calmer sa violence et sa résistance, alors ceci n’est pas blâmable d’un point religieux en recherchant de tels intérêts.
Signatures :
Abdel Aziz Ibn Abdallah Ben Baz (président du conseil)
Abdallah Omar Nassif (vice président)
Mohamed Ben Jabir
Dr. Bakr Abdallah Abou Zeid
Abdallah Abderrahmane Albassam
Salah Ben Fawzan Ben Abdallah Alfawzan
Mohamed Ben Abdallah Ben Sabil
Mostapha Ahmed Alzarqa
Mohamed Mahmoud alsawaf
Abou Alhassan Ali Alhousni Alnadawi
Mohamed Rachid Rareb quebali
Mohamed Alchazli alnifer
Abou Bakr Joumi
Ahmed Fahmi Abou Sena
Mohamed Alhabib Ben Alkhouja
Mohamed Salem Ben Abdelwadoud
Talal Omar Bafqih

N’ont pas pu participer à ce congrès : le cheik docteur Youssouf Alqaradawi, le cheik Saleh Ben Otheimin, le cheik Abdelqouddouss Alhachimi, l’officier commandant Mahmoud Shit khattab, le cheik Hassanin Mohamed Makhlouf ainsi que le cheik Mabrouk Massoud Alawadi.

le bien être de l'animal

en Islam

Guide consommateurs

Lire les références juridiques et religieuses

Les engagements de l'ARGML

Responsabilité

Les contrôleurs ARGML sont tenus de veiller au respect de toutes les réglementations en vigueur pour satisfaire les attentes consommateur.

Contrôle permanent

A toutes les étapes de production, les contrôleurs de l'ARGML veillent au respect des procédures.

Respect des principes islamiques les plus stricts

Permettre à la communauté musulmane d'accéder à des denrées fiables, produites selon les rituels inscrits dans les textes saints.

Professionnalisme, qualité, rigueur

Des professionnels qualifiés, capables d'évoluer dans un contexte industriel agro-alimentaire de plus en plus complexe.

Transparence, information

L'ARGML agit au quotidien pour guider les consommateurs et les informer sur les processus de production réglementés de la certification halal.

Sous la responsabilité morale de la Grande Mosquée de Lyon

L'ARGML est une association créée en 1995 par la Grande Mosquée de Lyon, afin de permettre aux consommateurs musulmans d'accéder à des produits conformes à leur éthique religieuse. Son siège est basé à Lyon, dans l'enceinte de la Grande Mosquée.

L'actualité du Halal en France et dans le Monde

Qu’est-ce que le “haram” ?

Harām (حرام, harām) est un adjectif arabe qui, dans l'islam, décrit tout ce qui est "interdit, inviolable, sacré" selon la charia. Dans son ambiguïté, il correspond le plus étroitement au concept de tabou en allemand. Le contraire de harām est halāl (حلال), qui...

ddp-et-icon|et-icon-pin|

Adresse

ARGML, 146 Boulevard Pinel 69008 Lyon

ddp-et-icon|et-icon-phone|

Téléphone

+33 (0)4 78 78 18 05

ddp-et-icon|et-icon-mail|

Email

argml @ mosquee-lyon.org
ddp-et-icon|et-icon-clock|

Heures d'ouverture (UTC/GMT +1)

Lun - Ven : 9h - 17h

Envoyez-nous un message

9 + 8 =

ARGML App.

Tout musulman doit avoir la garantie de consommer Halal